Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

21 places supplémentaires, à proximité immédiate des plages.

« Je vous présente la nouvelle aire de stationnement dédiée aux deux-roues de BoccaCabana 3, à proximité immédiate des plages et de notre belle promenade que nous avons créée l’année dernière, dans le cadre du programme du même nom, et du Grand Parking de la plage inauguré il y a un an (capacité passée de 71 à 183 places, soit 112 places supplémentaires totalement gratuites avec accès direct aux plages du Midi). Ainsi, ce sont 21 places supplémentaires pour deux-roues mises à disposition.

Je le répète régulièrement : nous n’opposons pas les modes de transport à Cannes et tâchons de les faire cohabiter de manière harmonieuse, de les développer sans que cela se fasse au détriment de l’un ou de l’autre, et donc sans dogmatisme. Je suis convaincu que la voiture, très pratique, surtout quand on se déplace en famille, a de l’avenir ; de même, les deux-roues, qu’ils soient motorisés ou non, s’avèrent très utiles pour se déplacer, notamment en centre-ville.

Quelques chiffres illustrant notre démarche en la matière :

– 69 places de stationnement pour deux-roues ajoutées pour les seules phases 2 et 3 de BoccaCabana ;

– 179 sites de stationnement pour deux-roues ont été créés depuis 2014, sur les 534 sites que compte la commune, soit un total de 4 038 places ;

– 119 sites de stationnement pour vélos créés depuis 2014, soit quasiment 100% des sites que compte la commune, pour un total de 594 places ;

– 14 parkings de surface créés ou agrandis depuis 2014, pour un total de 1 110 nouvelles places sur l’ensemble du territoire communal.

A ces chiffres, rappelons que sur les 18 000 places de stationnement en surface que compte la ville de Cannes, 16 000 sont totalement gratuites et, bien sûr, la reprise en régie municipale de 8 parkings de centre-ville qui nous a permis d’y instaurer des heures de gratuité exceptionnelles (3 heures gratuites le samedi, 3 heures gratuites le dimanche, 3 heures gratuites les jours fériés, une fois 2 heures gratuites en semaine et poursuite de la 1ère heure gratuite chaque jour là où elle était instituée).

Ces aménagements convergent vers deux grands enjeux : améliorer votre qualité de vie et celle des visiteurs en trouvant des solutions pour la rendre plus pratique, et soutenir l’activité des commerçants et restaurateurs » David Lisnard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !