Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Subsidiarité et solidarité nous amènent à l’efficacité et la souveraineté » David Lisnard.

« Pour régler ce problème majeur et si compliqué, nous avons élaboré un dispositif complet, innovant, écologique et économique, qui nous fait franchir une étape historique. Et Cannes a été proactive pour contribuer à trouver les solutions avec Antibes et Grasse, dans une approche collective volontariste et méthodique.

Nous portons, en effet, l’ambition commune, et désormais le projet commun, d’une gestion souveraine en la matière, fondée sur trois principes de base :

 – la sobriété, qui repose en particulier sur une politique de sensibilisation forte afin de réduire significativement la quantité de déchets à la source. On ne le répètera jamais assez mais le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. L’objectif affiché, ici, est de passer de 200 000 tonnes de déchets ménagers par an – à l’échelle métropolitaine – à moins de 170 000 tonnes.

– l’efficacité, en optimisant au maximum nos installations existantes – tel que le Centre de Tri départemental situé sur le territoire cannois – pour garantir le meilleur coût de gestion des déchets.

– la solidarité, qui se traduit par une mise en complémentarité des équipements – spécialisés par typologie de déchets – de chacune des agglomérations, de manière à réduire notre impact carbone en tendant vers une forme d’autosuffisance maralpine.

Très concrètement, cela se matérialisera par la mise en œuvre d’une filière complète et innovante de traitement des déchets, articulée autour des structures existantes et de nouveaux équipements (unités de valorisation énergétique et de préparation des encombrants, réseau de chaleur, plateforme de gestion des déchets verts, etc.) qui viendront les compléter. J’en suis persuadé, le déchet doit être traité comme une ressource et l’actualité nous le rappelle tous les jours : il faut s’assurer un maximum d’indépendance vis-à-vis d’opérateurs extérieurs en produisant notre propre énergie afin de protéger, à la fois, le contribuable et l’environnement. C’est en ce sens que nous agissons à CAP AZUR : avec pragmatisme, proactivité et volontarisme, dans le respect de l’identité de chaque commune de notre pôle métropolitain. Une démarche pour notre qualité de vie qui porte ses fruits » David Lisnard.

Laisser un commentaire

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !