Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Soirée d’Halloween : les dégradations et violences contre les policiers ne doivent « pas être occultées et banalisées »

David Lisnard a souligné la présence active des policiers municipaux et nationaux sur le terrain à Cannes, qui a permis plusieurs interpellations.

« Je reviens enfin sur la nuit dernière dire d’Halloween. Comme je l’ai évoqué dans mon post d’hier, nous avions anticipé les tentatives de troubles à l’ordre public qui allaient se manifester comme hélas partout en France par les habituels voyous pour Halloween.

Hier soir, un important dispositif de policiers municipaux et nationaux, a été déployé afin de quadriller tous les secteurs de la ville. Le mot d’ordre était une tolérance zéro face à ceux qui veulent nuire.

Ces précautions se sont avérées une nouvelle fois nécessaires. Sept interpellations et arrestations, de nombreuses saisies de matériel incendiaire et de mortiers, beaucoup de faits évités et donc de personnes et biens protégés.

Outre ces faits, je veux saluer et féliciter l’ensemble des forces de l’ordre qui ont réalisé un travail efficace et indispensable toute la nuit, et l’implication personnelle et opérationnelle, sur le terrain, du Commissaire central de la police nationale et du directeur de la policier municipale.

Ne voyez pas dans ce post un satisfecit car je refuse de banaliser ces situations. L’obligation de devoir, au lendemain de cette prétendue fête, rédiger ces lignes où je fais part de débordements, tant dans notre ville qu’à l’échelle nationale, m’exaspère.

Ces actes de délinquance nuisent au pays et à nos villes – comme à des innocents quand leurs voitures sont incendiées – et coûtent si cher à la collectivité alors que nous avons par ailleurs beaucoup à faire.

Comme vous tous, je trouve cela anormal et exaspérant que notre pays connaisse ces phénomènes qui sont malheureusement devenus récurrents et croissants en intensité.

Pour ma part je n’ai jamais caché ces faits car ils doivent être affrontés. Et je regrette que depuis quelques années l’Etat les édulcore voire occulte la réalité d’Halloween et d’autres réalités.

Cette situation est grave. Elle pourrit la vie des Français exposés aux violences, et nourrit une profonde crise civique faite d’indifférence croissante à la chose publique, d’abstention électorale et d’apathie politique, de montée des paroles démagogiques et des votes d’humeur.

Il y a un continuum de la gravité de la délinquance et des violences, qui ne peut plus exister.

Il est vital d’avoir conscience de l’aggravation de cette situation et de combattre de façon incessante ceux qui veulent faire de nos rues leur terrain de domination, par des actes fermes, constants et efficaces. Force doit rester à la Loi et à l’autorité.

Je refuse de voir la société élever son degré d’acceptabilité face à l’incivilité. J’entends combattre à Cannes le phénomène des tirs de mortiers comme celui des rodéos.

Soyez-en sûrs, nous ne lâcherons rien, malgré nos pouvoirs trop faibles en Droit d’intervention et les critiques que cela va susciter de la part des démagogues de tous bords, ceux qui sont toujours prompts à remettre en cause la police et le maintien de l’ordre, comme ceux qui font des ces troubles leur fonds de commerce » David Lisnard.

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !