Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Dans le cadre de sa politique de lutte contre les inondations, la Mairie de Cannes amplifie ses actions de nettoyage des avaloirs, caniveaux à grille et fossés de bords de voie en cette période estivale. Les agents municipaux évacuent ainsi les feuilles, branches et tout autre résidu naturel encombrant pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie en cas de fortes intempéries. De même, la Municipalité renforce ses contrôles et ses interventions dans les quartiers les plus sensibles en prévision des potentiels orages, effets collatéraux des fortes chaleurs de l’été.

« Quand je vois la persistance de ces chaleurs sans aucune pluie, et surtout la température de l’eau de mer, je me dis que nous risquons de très gros orages de fin d’été ou/et à l’automne. Avec ce que cela peut impliquer hélas. Donc j’ai demandé aux équipes d’anticiper.

Il est essentiel de prévenir dès aujourd’hui le risque d’inondation et d’œuvrer pour en diminuer les éventuelles conséquences.

Ces opérations, menées dans les secteurs les plus exposés (mais pas que, certains secteurs à la végétation importante où des phénomènes de ruissellements ont été observés ont aussi été ciblés), consistent à évacuer les feuilles, branches et autres résidus naturels qui encombrent les voies d’évacuation pour faciliter et fluidifier l’écoulement des eaux de pluie en cas de fortes intempéries. Elles ont l’autre vertu d’éviter que d’éventuels déchets ne finissent en mer (Ici commence la mer !).

Bien sûr, elles sont complémentaires de toutes les actions quotidiennes que nous menons dans le cadre de notre Plan de Prévention et de Gestion des Risques Majeurs et des travaux structurants que nous réalisons en ce sens depuis 2014 pour protéger les personnes et les biens.

Depuis le 1er août, un contrôle est réalisé dans les quartiers sensibles (secteur rues de Cannes/Mistral, Floribondas et Devens à La Bocca, République, Riou et Cannes centre) et des interventions sont programmées en moins de 24 heures quand cela est nécessaire. Une vaste campagne de nettoyage des caniveaux est également lancée sur l’ensemble des grilles de la commune.

Ces opérations sont réalisées tous les 15 jours tout au long de l’année et renforcées à l’approche des épisodes cévenols que nous avons l’habitude de rencontrer sur l’ensemble du bassin méditerranéen. Au total, 55 000 nettoyages par an sont effectués sur nos 8 330 avaloirs de la commune.

Je le répète régulièrement car il est essentiel de dire les choses avec clarté : nous n’éviterons pas de nouvelles inondations, mais nous pouvons en diminuer les conséquences matérielles et surtout humaines. Raison pour laquelle il est essentiel d’anticiper, d’être méthodique dans nos actions, d’impliquer la population dans cette culture du risque et d’entreprendre des aménagements structurants à long terme (bassins de rétention en amont, nouveaux moyens de construction qui réduisent l’emprise au sol, du bâti, « débétonnisation » des zones à risque et sanctuarisation des espaces naturels, comme nous le faisons dans le Devens par exemple). » David Lisnard

> Retrouvez l’article en cliquant sur la photo ci-dessus ou sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !