Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Résidence sociale Dionysos : 33 logements modernes, lumineux et plus adaptés pour des personnes âgées de Ranchito

Objectif : proposer des logements plus petits et donc plus adaptés aux personnes âgées de Ranchito qui ne parvenaient plus à entretenir les leurs et libérer des logements plus grands pour des familles.

« Je vous envoie ce message depuis le Ranchito, où nous inaugurons la nouvelle et bien belle résidence sociale dite « Dionysos » (donc forcément dans l’allégresse) de 33 logements locatifs sociaux. Le principe est simple : libérer, au profit d’actifs, des logements devenus trop grands pour des personnes âgées, souvent seules depuis le départ des enfants, et proposer à celles-ci des appartements plus petits, plus faciles à entretenir et avec ascenseur, et qui leur sont donc plus adaptés. Ce qui par ricochet libère donc des appartements plus grands à destination de familles.

Cette action traduit, avec d’autres, notre volonté de répondre de manière concrète (et astucieuse) au vieillissement des habitants de Ranchito et à la demande de logements dans le secteur.

Conformément à notre volonté, la Socaconam (l’entité dépendant de la Mairie de Cannes qui gère Ranchito) a pris en charge les frais de déménagement dans les opérations de relogement et le transfert n’a pas coûté plus cher aux locataires concernés. Ces personnes, souvent en situation précaire, sont donc mieux logées, à très bon marché (loyers et charges) et avec une consommation énergétique forcément amoindrie. Cela leur permet donc, en outre, de faire des économies.

Une salle polyvalente, afin que les résidents puissent s’y rassembler et échanger, ainsi que le bailleur, sont établis au rez-de-chaussée.

C’est une opération innovante, car intergénérationnelle, qui améliore concrètement les conditions de vie et préserve le pouvoir d’achat des habitants. J’en suis très fier et souhaite à nouveau exprimer une pensée amicale pour Jean Mellac, ancien président de la Socaconam et conseiller municipal sur mon premier mandat, qui avait porté à l’origine cette opération, et pour Magali Chelpi, actuelle conseillère municipale déléguée à cette question cruciale du logement et de l’habitat et présidente de la Socaconam et de l’OPH, qui a suivi avec rigueur le dossier.

Cannes avance, pour tous. » David Lisnard.

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !