Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le SICASIL soutient un projet humanitaire de désalinisation de l’eau au Kenya

Sollicité par le Président Directeur Délégué d’ACTED, deuxième ONG française d’aide internationale, David Lisnard a pris attache avec les services du SICASIL pour soutenir et faciliter cette démarche visant à apporter de l’eau potable à 2000 villageois et 140 élèves d’une école.

« Je profite d’un très court répit pour vous livrer une information qui me tient à cœur. Elle concerne la politique de solidarité internationale que nous portons à travers le SICASIL, en charge de la gestion du service de distribution d’eau potable sur notre bassin de vie (qui nous permet en outre vous le savez de bénéficier d’une eau potable parmi les moins chères et de la meilleure qualité de France, avec un prix 30% inférieur à la moyenne nationale et une eau distribuée équivalente aux plus célèbres eaux minérales) et que j’ai eu la mission de présider pendant 13 années.

Nous allons financer, via un projet de coopération humanitaire mené par ACTED, deuxième ONG française d’aide internationale, l’installation de deux unités de désalinisation de l’eau à Sereolupi, au Kenya, qui permettra à 2000 habitants du village et à 140 élèves d’une école d’accéder à l’eau potable. Ce système autonome réduira ainsi les risques de maladies hydriques et contribuera aussi à augmenter les rendements agricoles.

Le Kenya est aux portes d’une grave crise humanitaire : la grave sécheresse que le pays, déjà en proie à une menace terroriste forte et très ancrée depuis plusieurs années, traverse depuis des mois (3,1 millions de personnes sont directement concernées), et la chute des exportations de céréales vers l’Afrique depuis le début de la guerre en Ukraine, font peser sur toute la Corne du continent africain un risque sévère de famine.

Quand j’ai été informé par Frédéric de Saint-Sernin, Président Directeur Délégué d’ACTED, de ce projet humanitaire, j’ai immédiatement pris attache avec les services du SICASIL et son président actuel Jean-Michel Sauvage pour accompagner cette démarche dans le cadre de la politique de solidarité internationale du SICASIL, à travers laquelle nous avons déjà aidé concrètement depuis 2005, l’Indonésie, Madagascar, le Burkina Faso, le Mali, l’Inde, le Maroc, le Sénégal, le Cameroun, le Bénin, la Jordanie, Haïti, les Philippines ou l’Equateur, pour réaliser des projets d’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable mais également proposer des aides d’urgence après des catastrophes.

Je tiens une nouvelle fois à remercier Frédéric de Saint-Sernin dont la proposition de coopération honore le SICASIL, syndicat d’excellence à l’expertise reconnue, et à saluer l’implication de Jean-Michel Sauvage et de l’ensemble des services du SICASIL dans ce projet d’intérêt public, et vital pour les habitants de Sereolupi.

Je suis fier de la politique sociale, profondément tournée vers la dignité humaine des Cannois en difficulté et de personnes qui souffrent aussi ailleurs, que nous portons à travers nos établissements, qu’il s’agisse de la Mairie de Cannes, de l’Agglomération Cannes Lérins ou du SICASIL : elle s’inscrit dans la longue tradition de notre ville, terre d’accueil, et se traduit par des actions quotidiennes en faveur des personnes démunies, fragiles ou isolées, par nos actions pionnières en soutien aux diasporas accueillies ici et par une solidarité proactive quand nous pouvons agir pour les populations en souffrance et en danger ailleurs sur la planète » David Lisnard.

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !