Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« C’est aussi une forme d’appel à l’opinion publique, pour mobiliser les soutiens et percer les murs d’un pays cloisonné, quasiment coupé de toute information sortante ou entrante, et où des femmes et des hommes au courage exceptionnel subissent chaque jour une répression toujours plus brutale » David Lisnard.

« Cette motion revêt je crois une réelle portée symbolique, compte tenu de la situation géopolitique mondiale actuelle et de l’histoire de notre ville.

Le 15 décembre dernier nous avons voté une motion de soutien au peuple iranien qui, comme chacun sait, fait face à une vague de répression extrêmement violente depuis le début du soulèvement civil, composé d’abord de femmes puis aussi d’hommes, de tous âges, contre le pouvoir théocratique en place du régime des mollahs.

Depuis le mois de septembre 2022 et le meurtre de Mahsa Amini, 22 ans, première figure symbolique de ce qui est qualifié aujourd’hui de révolution, arrêtée pour « port de vêtement inapproprié », lynchée et torturée, plus de 300 personnes a minima ont été tuées en Iran. Parmi ces victimes, des femmes, des hommes, des enfants, des artistes, des journalistes ou des sportifs, qui dénoncent la politique autoritaire et intégriste de la République Islamique d’Iran.

Les liens entre Cannes et l’Iran sont aussi forts qu’anciens. De nombreux Iraniens ont été accueillis au sein de notre cité, ville historique de diasporas (Cannes a successivement accueilli des populations italiennes, espagnoles, arméniennes, russes, polonaises, libanaises, maghrébines, ex yougoslaves, irakiennes, etc, et plus récemment ukrainiennes), après la révolution islamique de 1979. Je me souviens très bien de cette période où des Iraniens s’installaient en nombre à Cannes et où nous découvrions les subtilités de la grande culture perse.


Aujourd’hui encore, notre ville compte de nombreuses personnes au sang iranien parmi ses habitants.

Il nous apparaissait donc important de manifester le soutien moral de la Mairie de Cannes et notre solidarité envers une communauté meurtrie.

C’est aussi une forme d’appel à l’opinion publique, pour mobiliser les soutiens et percer les murs d’un pays cloisonné, quasiment coupé de toute information sortante ou entrante, et où des femmes et des hommes au courage exceptionnel subissent chaque jour une répression toujours plus brutale.

« Femmes, vie liberté ». » David Lisnard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !