Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un dispositif lancé par David Lisnard en 2019 pour soutenir et encourager les enfants dans leur rapport au livre.

« Nous avions lancé ce dispositif en 2019 pour soutenir et encourager les enfants dans leur rapport au livre, à une époque où les écrans ont tendance à prendre le dessus chez les plus jeunes générations. Pour rappel, nous proposons également des ateliers de sensibilisation au bon usage des écrans et des réseaux sociaux depuis 2015, sur le temps périscolaire.

Le trousseau de lecture est proposé à tout élève cannois, né à Cannes, inscrit par ses parents. Il est complété chaque année (entre la première et la sixième année) par un nouvel ouvrage, de sorte à ce que le trousseau soit composé de six livres, sur des thématiques différentes (contes français, mythologie, premières enquêtes, animaux, histoire, nature), à sa sixième année. Depuis que nous avons lancé le dispositif en 2019, 147 enfants ont été inscrits par leurs parents (le premier trousseau est remis cette année en raison du déménagement des parents, et donc avec un nombre de livres correspondant à l’âge de l’enfant).

Pour inscrire vos enfants à ce dispositif, il vous suffit de suivre le lien suivant : https://www.cannes.com/…/trousseau-de-lecture-enfant-6…

Cette opération vise à donner le goût de la lecture et donc à éveiller l’enfant sur le monde qui l’entoure. Elle s’inscrit dans la politique globale, volontariste et pionnière que nous déployons à Cannes en matière d’Education Artistique et Culturelle, qui a fait de Cannes la première ville 100% EAC de France. Elle fait également écho aux dictionnaires de langue française et d’étymologie grecque ou latine que nous distribuons chaque année aux élèves de CM2, avant leur entrée au collège, dispositif que nous avons récemment étendu aux écoles privées de la commune – près de 22 000 élèves cannois en ont profité depuis 2014.

Ouvrir un livre, c’est à la fois entrer dans un nouvel univers et dans le monde dans lequel on vit ; c’est apprendre à se connaître soi-même et mieux connaître les autres ; c’est forger son propre patrimoine culturel et son esprit critique ; c’est partager un patrimoine commun, une histoire, et s’en faire le dépositaire. Il est essentiel pour notre société et son avenir que le goût de la lecture soit transmis et popularisé.

Vive la lecture, vive le livre, vive Cannes ! » David Lisnard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !