Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Accueilli par Hervé Morin, David Lisnard s’est exprimé devant de nombreux citoyens réunis à Epreville-en-Lieuvin.

« C’est le premier jour de la refondation de la France. Il faut en finir avec 40 ans de social-étatisme qui sacrifie nos enfants. Nous devons être le mouvement de ceux qui veulent s’en sortir par eux-mêmes. Le combat contre la désertification médicale ne passera pas par plus de réglementations. Comment pouvons-nous accepter que plus de 20% des services d’urgences de nos hôpitaux soient interrompus ? On a technocratisé l’hôpital et on a délaissé la médecine de ville » David Lisnard.

« Le premier défi est l’organisation de l’appareil d’État. Notre État est devenu l’enfant malade de la France, par facilité conformiste de la centralisation et donc par la multiplication des procédures a priori. La France est le pays de la créativité. « Sans imagination l’amour n’a aucune chance » disait Romain Gary. C’est pareil en politique ! » David Lisnard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !