Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

David Lisnard lance les travaux d’embellissement du jardin public Marthe Villalonga, baptisé en hommage à l’actrice cannoise

La Mairie de Cannes continue de déployer méthodiquement le Plan Squares voulu par David Lisnard pour améliorer la qualité de vie des Cannois et renforcer l’attractivité de la ville.

Le chiffre du jour : 31, comme le nombre de jardins publics rénovés ou créés depuis 2014 dans le cadre de notre Plan Squares, que nous déployons méthodiquement dans tous les quartiers de la ville.

Nous avons procédé non seulement à 21 rénovations mais aussi à 10 créations de jardins publics ! Souvent à la place de bâtiments délabrés et insalubres, pour aérer notre cité (comme avec le square Mallarmé dans le quartier Saint Louis). La réhabilitation des 6000m² du grand jardin Morès à La Bocca a été lancée ce matin. Elle constitue donc la 21ème opération en faveur des squares cannois depuis 2014 et s’inscrit dans le programme de coopération européenne « Interreg ALCOTRA », grâce auquel la Mairie de Cannes a obtenu une subvention FEDER pour le projet européen « Jardival2 ».

Nous avons décidé de le baptiser en hommage à une grande artiste française, devenue une figure cannoise, et très belle personne : l’actrice et comédienne si populaire Marthe Villalonga, qui réside non loin du jardin et dont la bonne humeur, le sourire et la joie de vivre imprègneront forcément l’âme de ce lieu cher à tous les Boccassiens. J’ai eu l’honneur de lui remettre, à l’occasion de ce moment convivial, les insignes d’Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, après sa nomination par le Ministère de la Culture. Marthe Villalonga est dans la vie une femme délicate, qui sait être présente auprès de ceux qu’elle aime. Elle est une très grande artiste qui a toujours respecté le public. Tout le monde aime Marthe !

Le jardin Marthe Villalonga – ex-Morès –, en plein centre de La Bocca, est très fréquenté par les familles, notamment le week-end et à la sortie de l’école, et les jeunes mariés qui apprécient y prendre leurs traditionnelles photos de mariage, sur fond de Méditerranée et d’Esterel. Les travaux que nous allons y réaliser, comme cela apparaît sur les esquisses en illustration de ce post, prévoient la reprise de tous les cheminements, bordures et pelouses, la plantation de nouvelles espèces végétales, le remplacement du mobilier urbain et de l’arrosage automatique – pour qu’il soit plus économique –, la rénovation des clôtures, l’embellissement de la fontaine et la réfection de l’aire de jeux. Il s’agira aussi de relier le site au littoral, pour créer un trait d’union végétalisé entre l’avenue Francis Tonner et le bord de mer.

Entretenir et rénover nos jardins n’est jamais un geste anodin : c’est agir directement en faveur de notre qualité de vie, c’est oxygéner notre ville et y ajouter de la poésie, c’est lutter contre le réchauffement climatique et renforcer l’attractivité de notre cité. Depuis 2014, pas une seule année ne s’est écoulée sans qu’il n’y ait au moins une rénovation et/ou création de square. J’y tiens, conscient de ces bonheurs simples qu’ils représentent et des enjeux et défis dans lesquels nos jardins s’inscrivent.

Et vous pouvez d’autant plus apprécier ces opérations qui sont toujours réalisées dans le strict respect du contribuable et en préservant les générations futures, sans jamais augmenter les impôts et en baissant chaque année la dette communale.

Vive nos jardins ! » David Lisnard.

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !