Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Dès vendredi 25 février, David Lisnard a pris une série de mesures concrètes : première collecte de produits de première nécessité de France, convois à destination de l’Ukraine, accueil de réfugiés.

Pas une minute à perdre. Face aux tragiques événements survenus en Ukraine, après la brutale invasion militaire déclenchée par Vladimir Poutine, David Lisnard a pris immédiatement des mesures fortes pour venir en soutien au peuple ukrainien. Après avoir reçu les représentantes cannoises d’une association franco-ukrainienne – pour étudier la logistique d’accueil des réfugiés -, le Maire de Cannes et Président des Maires de France a lancé la première collecte de produits de première nécessité de France, selon une liste transmise par l’Ambassade d’Ukraine en France, avec qui il il est en contact permanent.

Ainsi, dès samedi 26 février, les premiers convois partaient de Cannes pour l’Ukraine, via la Roumanie pour les uns et la Pologne pour les autres, chargés de matériels issus du formidable élan de solidarité cannoise. Le lendemain matin, David Lisnard confirmait à Vitali Klitschko, maire de Kiev, qu’il avait eu au téléphone, l’arrivée des premiers camions cannois pour Kiev.

Mardi matin, les habitants de la ville ukrainienne de Tchortkiv faisaient parvenir à David Lisnard des photos du déballage d’un des camions cannois et remerciaient le Maire de Cannes et les Cannois pour leur soutien. Depuis, l’hôpital de Cannes Simone Veil et la Clinique Oxford, ont également participé à l’effort local de solidarité, en apportant de précieux dons : défibrillateurs, moniteurs, respirateur, seringues, matériels de premiers secours… montrant une nouvelle fois la très efficace coopération public-privé cannoise, qui avait brillé pendant le premier confinement et tout au long de la crise sanitaire.

La chaîne de solidarité cannoise continue, avec le centre de collecte ouvert tous les jours, de 10h à 17h, à la Salle 1901 (9, rue Louis Braille), et avec l’accueil des premiers réfugiés ukrainiens dans le bassin de vie cannois. La Mairie de Cannes a d’ailleurs informé de la mise en place d’une permanence administrative consulaire à la Salle 1901, pour répondre aux besoins humanitaires liés à l’arrivée des réfugiés ukrainiens sur le territoire français. Celle-ci a pour objectifs de centraliser les demandes d’hébergements chez l’habitant, mais également d’aider les Ukrainiens dans leurs démarches administratives (visas, titres de séjour etc). La Mairie de Cannes précise que l’accueil se fera chez l’habitant et non en HLM, pour ne pas ralentir les files d’attente des demandeurs de logements sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !