Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

David Lisnard l’a annoncé lors de la séance du conseil municipal du lundi 4 avril : la Mairie de Cannes s’est rapprochée d’une société cannoise pour numériser et valoriser des éléments de son patrimoine, qui seront vendus aux enchères pendant la prochaine édition du Cannes Lions.

Les sites valorisés seront le Palais des Festivals, le boulevard de la Croisette, le Port Canto, l’île Sainte-Marguerite, l’écomusée sous-marin, la Malmaison, le Vieux-Port, le marché Forville, le Suquet, la pointe Croisette et le Campus Georges-Méliès. Les 10 premiers seront vendus aux enchères sous forme de NFT pendant la prochaine édition du Cannes Lions, le 11ème (le Campus Georges Méliès) sera offert à un Cannois dans le cadre d’un tirage au sort. Les acquéreurs se verront remettre une version physique en 3D de leur NFT. Ils pourront par la suite mettre leur NFT sur le métaverse de leur choix.

La société Pertimm, qui réalisera le projet, reversera à la Mairie de Cannes des royalties selon un barème progressif assis sur le produit de la vente aux enchères. 10% du produit de la vente seront versés au Fonds de dotation Cannes, qui finance des actions environnementales.

UN NFT (Non-Fungible Token) est un certificat d’authenticité, stocké de façon immuable sur une blockchain, ce qui le rend plus efficace qu’un certificat d’authenticité papier.

« Cela ne fonctionnera que si se crée une communauté d’intérêt autour du projet. Pertimm a un savoir-faire. Nous sommes en liaison avec les plus grandes maisons de vente aux enchères. Ce n’est pas gadget. La blockchain est en train de bouleverser des pans entiers de l’économie, comme le web l’a fait il y a 25 ans. » David Lisnard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !