Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lundi 9 mai 2022, David Lisnard inaugurait la troisième phase des travaux de rénovation et d’embellissement de l’avenue de Grasse.

Lancé depuis 2019, cette vaste opération en faveur de cet axe stratégique et historique de Cannes, reliant le centre-ville à la sortie/entrée de Cannes, qui dessert de nombreux commerces et équipements (hôpital, école, cimetière, église, maisons de retraite, résidence autonomie, Etablissement Français du Sang) et habité par une importante vie de quartier.

Cette troisième phase concerne le tronçon Périer-Place Rocheville (à partir du rond-point où a été replanté et donc sauvé un olivier tricentenaire, jusqu’à la limite communale). Ainsi l’intégralité de la partie nord de l’avenue qui va de Monti (au niveau de l’Église Saint-Joseph) à la limite du Cannet s’achève.

Dans le prolongement des précédentes phases de rénovation de l’avenue de Grasse, les aménagements de cette section ont permis :

– la reprise des voiries ;

– l’agrandissement et mise en accessibilité des trottoirs ;

– l’enfouissement des lignes aériennes pour dégager et embellir la vue ;

– la végétalisation des trottoirs (plantation de 21 arbres lauriers tiges et frênes à fleurs);

– la rénovation du mobilier urbain, de l’éclairage et de la signalisation ;

– l’installation d’une caméra de vidéosurveillance.

Comme pour chaque requalification, Cannes poursuit ses objectifs d’amélioration et d’embellissement du cadre de vie des riverains, d’oxygénation urbaine, de renforcement de l’attractivité et de la sécurisation de notre ville.

Une nouvelle fois, une attention particulière est portée sur l’offre de stationnement de ce secteur aussi passant que résidentiel pour faciliter la vie des habitants. Cette partie voit aussi ses capacités de stationnement améliorées.

La requalification de l’avenue de Grasse est un des projets majeurs du projet de mandat de David Lisnard. Parce qu’elle est une artère importante, parce qu’on y passe, parce qu’on y étudie, parce qu’on y achète, parce que l’on s’y soigne, parce que l’on y prie, parce que l’on y vit.

Suivront une quatrième et une cinquième phases, qui porteront respectivement sur les tronçons Monti-Monti et Monti-voie rapide.

Cannes avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !