Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Arbres : la Mairie de Cannes plante massivement sur les Allées de la Liberté !

Au total, la grande place centrale et méditerranéenne de Cannes, rénovée, embellie et végétalisée par la Mairie de Cannes, comprendra 224 arbres, soit 33 de plus qu’avant les travaux.

« Comme prévu et conformément à notre engagement dès la conception même de ce projet de mandat emblématique, et d’ailleurs aussi comme nous le faisons pour chaque opération de rénovation, les plantations d’arbres de grandes tailles en pleine terre sont en cours sur les Allées de la Liberté. Il fallait attendre un peu de fraîcheur et les pluies abondantes de la semaine dernière qui favorisent la réussite de l’opération.

Micocouliers (5 à 6 mètres de hauteur) ont été plantés hier, jacarandas et platanes le seront jusqu’à la semaine prochaine, sur la portion comprenant le kiosque à musique, élément fort de notre patrimoine aujourd’hui valorisé en tant que monument, et qui n’a peut-être jamais été autant photographié au cours de son histoire que depuis la rénovation de la place. Puis viendra le tour du boulevard de la Pantiero, avec de beaux et grands platanes sains.

Au total, ce sont 224 arbres qui ont été ou seront plantés sur l’ensemble du projet de rénovation, d’embellissement et de végétalisation des Allées de la Liberté (soit 33 de plus qu’avant) pour apporter de la beauté et de la fraîcheur à la grande place centrale et méditerranéenne de Cannes. Celle-ci forme désormais un vaste ensemble harmonieux, de la place du Général de Gaulle à la place Bernard Cornut-Gentille, en incluant le cours Félix Faure piétonnisé. Cette opération a par ailleurs permis de mieux sécuriser le site et de mettre 40 000 m² d’espaces publics en accessibilité, là où les personnes en situation de handicap peinaient à se rendre à l’époque en raison de la typologie des lieux, de la hauteur des trottoirs, de l’usure du revêtement et des rues qui scindaient l’espace.

Partout où nous le pouvons, et où les lieux permettent aux systèmes racinaires des sujets de se développer et à ces êtres vivants – qui ont donc tous une durée de vie et qui peuvent aussi tomber malades – de s’épanouir de façon pérenne et écoresponsable, nous plantons massivement.

C’est le cas dans nos écoles et crèches communales, avec le Plan Fraîcheur que nous déployons méthodiquement, c’était le cas et ce le sera davantage encore à Bocca Centre, où nous allons créer un grand et beau jardin public en lieu et place du parking en béton actuel – le parking, d’une capacité de 374 places, sera souterrain et proposera 2 heures gratuites chaque jour en plus des 3 heures gratuites les samedis, dimanches et jours fériés –, avec 99 arbres sains contre 46 aujourd’hui, c’était aussi le cas sur le bord de mer boccassien, où il n’y avait tout simplement pas d’arbres avant les différentes phases de notre projet BoccaCabana, c’est aussi le cas sur l’avenue de Grasse, où nous menons des opérations de rénovation, tronçon par tronçon, depuis mon premier mandat.

C’était évidemment le cas dans les 10 squares que nous avons créés depuis 2014, parfois en lieu et place d’anciens immeubles vétustes, comme dans le Petit Juas avec le square Mallarmé. Nous le faisons pour oxygéner notre ville, pour lutter contre le réchauffement climatique – en complément des nombreuses autres opérations concrètes que j’évoquais il y a quelques semaines sur cette même page – mais aussi pour apporter du Beau, et donc de la poésie à nos espaces publics. Le Beau, c’est la qualité de vie. » David Lisnard

ACTUALITÉS

Recevez les actualités de NÉ

Votre inscription à la réunion publique de David Lisnard à Marseille a bien été prise en compte !