Rentrée scolaire 2022 : David Lisnard souhaite renforcer l'apprentissage des langues à Cannes

Comme chaque année, David Lisnard a présenté les perspectives de la rentrée scolaire cannoise : ateliers de grec, de latin et de philosophie, lecture des grandes œuvres enfantines, Education Artistique et Culturelle, civisme et travaux de rafraîchissement.

"L’instruction de nos enfants est une priorité absolue : elle doit être considérée comme grande cause nationale. Tout part de là. Cette conviction m’habite depuis toujours. Elle est aussi portée par de nombreux maires de France que je rencontre, qui sont, de par leur fonction de proximité, en première ligne de constats qui ne doivent surtout pas nous assigner au pessimisme. C’est pourquoi à Cannes nous lançons dès cette année les premières étapes pour implanter une école innovante – qui figurait dans mon projet de mandat « L’école de demain ». Y sera expérimentée une nouvelle méthode d’enseignement, au plus près des réalités locales, pour prévenir le décrochage scolaire dans les Quartiers Prioritaires de la Ville, avec l’appui du Réseau Espérance Banlieues. L’objectif est d’y appliquer une pédagogie adaptée aux enfants en difficulté, allant de la moyenne section de maternelle à la 3ème, reposant sur les fondamentaux – maths, Français, éducation artistique et culturelle, lecture, enseignement des grandes œuvres de l’esprit, culture française. Une part importante sera accordée à des ateliers culturels et artistiques vivants et à la pratique sportive.

Si l’instruction publique relève de l’Éducation Nationale, nous menons, depuis 2014, une politique extrêmement volontariste en la matière, pour proposer des dispositifs innovants, souvent pionniers. C’est le cas des nouveaux ateliers de lecture qui seront déployés après l’heure du repas, intitulés « Des livres qui se dévorent ». L’idée est de proposer des grands classiques de la littérature enfantine pendant la pause méridienne, pour favoriser le retour au calme de manière ludique, en cultivant les écoliers. Les ouvrages choisis seront adaptés selon les niveaux, de la maternelle au CM2. Cela rejoint notre politique pionnière 100% EAC, à travers laquelle chaque élève cannois, de la maternelle à l’enseignement supérieur, participe à un projet artistique et culturel au cours de sa scolarité – pour rappel, Cannes a été la première ville labellisée en ce sens –, ou nos ateliers de philosophie et d’initiation à l’étymologie grecque et latine proposés sur le temps périscolaire, qui rencontrent chaque année un vif succès, notamment dans les quartiers dits « populaires ».
Instruction, art, culture, et civisme bien sûr ! Cette année encore, la Mairie de Cannes sensibilisera les jeunes écoliers au civisme, pilier de notre action municipale, sous toutes ses formes. Nous reconduisons nos Passeports du civisme, construits autour de 6 piliers (protection de l’environnement, engagement social, héritage culturel, devoir de mémoire, implication citoyenne, internet et nouvelles technologies) que chaque élève de CM2 valide avant son passage en 6ème. Nous proposerons également, comme c’est le cas depuis mon premier mandat, nos modules de sensibilisation au bon usage du numérique et aux risques majeurs, toujours avec l’objectif de favoriser l’esprit de liberté et de responsabilité de ces citoyens de demain.
Enfin, le cadre « physique » de l’instruction – et donc de l’environnement professionnel des enseignants et personnels encadrants – est également essentiel pour le bien-être de chacun. Celui-ci relève directement de la responsabilité municipale et c’est pourquoi nous continuons et continuerons de mener notre Plan Ecoles, initié dès 2014, visant à moderniser les bâtiments communaux. Après la rénovation complète des écoles de la Frayère (2015), Bocca Parc (2016), Goscinny (2017) et de la Verrerie (2021), la création du groupe scolaire Jacqueline de Romilly (2018), nous avons lancé celle de l’école Eugène Vial, qui s’échelonnera jusqu’en 2025. Nous poursuivons évidemment les aménagements et rectifications ponctuels ainsi que notre Plan de lutte contre la chaleur dans les écoles et crèches communales, visant à rafraîchir et végétaliser les bâtiments et cours d’écoles (l’école Macé a d’ailleurs fait l’objet de nouvelles réalisations au cours de l’été). Pour rappel, de nombreux établissements en ont déjà bénéficié, parmi lesquels les écoles Marcel Pagnol, Croisette, Bocca Parc, Macé, Saint-Exupéry, les Mûriers, Frédéric Mistral, Eugène Vial, Frayère et les crèches Lei Cardelino, Les P’tits Mousses, La Pastourelle, Les Genêts, la Ruche et Canta Grillou." David Lisnard.